L'amour c'est mieux à deux... ou à quatre?!

Puno, Pérou le 17/07/2012

 

Nous franchissons la frontière pour nous retrouver au Pérou, dernier pays de ce tour du monde. Puno sera notre première étape, petite ville animée et quelque peu polluée (et tout cela à 3800 m) ...dur dur l'acclimatation ! Mais cela ne nous empêche d'aller festoyer dignement nos retrouvailles dans un bar reggae, qui fait de très bon mojitos... Le lendemain sera assez long à vivre, d'autant plus que nous concoctons une surprise de taille pour Emilie. Depuis une semaine nous évitons de faire des gaffes, car son chéri, Bertrand a décidé de nous rejoindre en catimini.

C'est le jour J, nous devons user de stratagèmes et occuper la blonde pour éviter de le croiser dans les rues de la ville. Après un café au soleil, nous voilà au restaurant de ceviche (poisson cru mariné) ensuite visite du temple de la fertilité (nullissime !!!), bref une suractivité qui nous épuise vu la soirée de la veille. Nous tirons la blonde de la sieste pour retrouver Bertrand au point de rendez-vous, elle nous suit sans broncher, à pied, en tuk tuk... on lui promet un bar en bord de lac...

Au lieu de cela nous arrivons sur une jetée, mal éclairée et désertique où l'homme au bonnet orange nous attend... Emilie n'est pas très rassurée et se demande bien qu'elle mouche nous a piqué. Il est vrai que ce n'est pas le genre d'endroit très recommandée pour 3 belles filles (n'est-ce pas !!) à la tombée de la nuit. On la rassure et on chantonne (pour ceux qui connaissent) le générique de Dawson creeks, en lui disant d'arrêter de râler, « ce soir c'est ton soir, la blonde, tu nous remercieras plus tard ». Au bout de la jetée une photo s'impose, alors nous l'envoyons vers Bertrand (qui est de dos) pour qu'il nous prenne en photo. Et là, c'est le choc... la Blonde en perdra sa voix pendant une partie de la soirée... Quel poetic lover ce Bertrand !!!

Le lendemain nous partons avec Olga, une péruvienne qui nous a organisé 3 jours en total immersion chez l'habitant. Nous partons en bateau pour les îles Uros, les fameuses îles flottantes, faites entièrement de roseaux. Malheureusement on se croirait plus à Disneyland qu'au fin fond du Pérou... Mais ce ne fut que de courte durée, car nous débarquons sur l'île d'Amantani, où a grandi Olga. Ici, le temps est suspendu, on y entend seulement le bruit des vagues, du vent et des bêlements. Les déplacements se font à pied, il n'y a pas de véhicule mais seulement des chemins pavés qui relient chaque habitation.

Nous sommes accueillis par la famille d'Olga, avec enthousiasme et humour, et tout ça en toute simplicité. Rosalita nous prépare la spécialité locale, la truite accompagnée de différentes variétés de patates. Elle s'affaire dans sa petite cuisine tout en portant sa fille sur le dos, qui nous fait de grands sourires dès qu'elle nous aperçoit. C'est le ventre bien rempli que nous allons nous reposer avant de gravir le sommet de l'île.

Nous suivons Olga qui nous fait part des us et coutumes notamment de l'importance des offrandes faites à la terre mère Pachamama. Nous assistons au coucher de soleil sur le lac Titicaca et redescendons la montagne en lampe frontale. Olga nous fait visiter sa maison et nous présente à sa mère, c'est à la lumière des bougies que nous trinquons tous ensemble. L'émotion est palpable surtout lorsqu'Olga exprime la joie qu'elle a  de nous accueillir chez elle et de nous faire découvrir son environnement. Nous chantons tour à tour une chanson « bien de chez nous » et lorsqu'Olga se lance, les vannes sont ouvertes... Elle chante en espagnol avec des sanglots dans la voix, un moment très touchant pour elle et pour nous. Nous passons des larmes au rire car l'heure est aux déguisements. Nous revêtons des costumes traditionnels et rejoignons la salle des fêtes, au programme flûte de pan, tambour et rondes endiablées!!!

Au matin, nous nous réveillons avec l'odeur du pain de la casa confectionné par Rosalita (sorte de beignet). Nous les quittons comme nous les avons rencontrés, avec beaucoup d'humour, en bref une quinzaine d'au revoir entrecoupée de fous rires.

Nous reprenons un bateau pour l'île Taquile, ici la vie est aussi paisible que sa voisine mais elle est prise d'assaut par les touristes qui y restent seulement quelques heures avant de retourner sur le continent. Nous avons décidé de rester une nuit de plus afin de nous imprégner un peu plus de la culture quechua. Francesco notre hôte, nous accueille avec son costume traditionnel et nous propose de parcourir son île à ses côtés. Malgré quelques lamentations et une bonne dizaine de kilomètres après, nous arrivons sur une plage déserte où seuls 2 adolescents s'adonnent à la pêche. Myriam demande à ce que nous soyons initiées à cette pêche au filet. Tandis qu'elle se trouve dans la barque, Emilie et moi essayons de tendre le filet depuis la berge. Ce sont ces petits partages qui nous remplissent de souvenirs. Nous ne repartons pas les mains vides, Francesco nous cuisinera la pêche du jour le soir même. Encore une belle journée qui s'achève auprès des locaux...

 

Commentaires

 Aymeric
Désolé de casser l'ambiance, je vais être le seul à râler mais j'en ai marre de visiter 3 fois par jour votre site pour toujours rester bloqué sur ces news du 17/07. Alors on pose le chapeau melon, on retire ses mitaines et on cherche une connexion Internet fissa!
 Bribri
c'est mieux que tout seul en tous les cas !!!!
l'amour !

j'ai tout repris depuis le premier jour en Argentine, c'est tellement beau, et comme l'a dit Christou, je n'avais pas d'images vécues associées à ce magnifique continent sinon quelques clichés....et toujours la peur de l'insécurité qui brouille les belles choses ! votre parcours, vos choix y sont sûrement pour quelque chose, et puis ces partages qui respirent une joie de vivre qui fait bien plaisir !!
Pas question de penser que c'est la fin, vous êtes encore à l'autre bout du monde !!! et pour moi la découverte continue, vraiment quel enthousiasme à revenir sur votre blog, j'ai lâché ces derniers temps, trop occupée, et finalement , cela m'a beaucoup manqué, c'est tellement mieux de suivre "en direct"!! au jour le jour!!
cette fois, je ne décroche plus !!
bisous tout plein à votre joyeux quatuor !!
sympa de revoir Emilie !
bribri
 La familia a Agay
De gros bisous de nous tous, manque plus de que vous sous le soleil de la méditerranée!!! On vous embrasse fort et il nous tarde de vous voir pour de vrai!! profitez en bien encore et encore
 Cathy
Salut les girls
Un petit coucou de la famille de Carry ou tout le monde va bien. Je vois que vous allez bien et que vous continuez à vivre des aventures incroyables. On se voit bientôt maintenant.
Gros bisous.
Fredo Marine Sarah et Cathy
 Céline
Un récit magnifique, un passage de votre vie remplie de bonheur! Profitezzzzzzzzzz et bisous à ma soeur et un grand respect à BERTRAND! On vous aime Famille VENTO
 Mimi
.. cest bien ce que je disais... MAGNIFIQUES photos et dailleurs le costume traditionnel vous va a ravir!!!!!mdr!!! surtout toi Mimiam: jai faïlli pas te reconnaitre!!! .... bisousssss
 Mimi
Coucou; et bé quel beau récit!!! encore une fois très émouvant!!! et quelle belle surprise pour Emilie!!! tout a l(air daller pour vous et jen suis ravie!!!!! je vais de ce pas voir les photos qui encore une fois doivent être magnifique!!!.... ;-))) gros bisous



Autres récits de voyage

Autres Recits en Pérou