Ile d'Olkhon
  

Ile d'Olkhon

olkhon, Russie le 16/09/2011

 

Enfin nous arrivons à Irkoutsk, à nous le grand air, la bonne douche, les toilettes propres, la bonne bouffe (adieu le régime pâtes).............eh bien non !!!!  Nous sommes accueillies par la nana de l'agence russe, chargée de nous expliquer la suite du programme.  A peine avons-nous posé le pied par terre, qu'elle nous bombarde de questions en anglais. Nous sommes un peu perdues et nous tentons de lui répondre tout en marchant car il faut se dépêcher pour prendre un minibus. Eh oui, pour couronner le tout nous apprenons qu'il nous reste 7h de trajet en minibus pour atteindre l'île d'Oklhon.

Le minibus est plein, nous sommes 14 personnes entassées, le chauffage à fond, la musique russe en stéréo. Notre chauffeur  roule comme un jobard, il double par la droite, la gauche, qu'importe... tant qu'il y a de la place pour passer. On comprend d'où vient le nom des manèges « les montagnes russes », les routes sont de grandes lignes droites mais très vallonnées.  Il y a 3 jeunes allemands avec nous, que nous serons amenées à revoir car ils reprennent le transsibérien le même jour que nous.

Le paysage nous donne un avant-goût de la Mongolie, peu d'arbres, des chevaux, quelques yourtes, et les habitants sont plutôt du type « Mongoles ». Nous quittons la route pour la piste (comme à Beauduc !!!), notre chauffeur surfe sur le sable, il ne nous ménage pas vraiment, il conduit comme si il avait un 4x4.

Nous découvrons le lac Baïkal (qui contient 20% d'eau douce de la planète !!!) et on ne regrette pas le chemin parcouru. Nous prenons un ferry pour se rendre sur l'Ile d'Oklon. Nous arrivons au village de Khuzir qui se trouve au bord du lac, on dirait que le temps a été suspendu, maisons en bois, routes de sable, vaches et chiens errants au milieu de la route.

Notre guesthouse est fabuleuse, après notre compartiment à 4 couchettes, nous avons une petite maison en bois rien que pour nous et bien chauffée (car il fait entre 0°c et 5°c dehors). Nous partons promener dans le village, on est excitées comme des gosses, on a l'impression d'être dans un décor de cinéma. On se promène aux alentours avec la vue dominant le village et le lac. Nous admirons les criques et les plages de sable blanc (la goutte au nez on se demande si on peut vraiment se baigner, ici un jour dans l'année). Il faut savoir que sur l'île il y a énormément de chiens errants. Myriam et son amour pour les animaux, nous ont joué quelques tours. En effet, il a suffi de croiser un chien pour que l'on soit suivies par une meute jusqu'à la guesthouse...

Après une bonne douche, nous avons goûté la cuisine d'Anna, notre hôte, et on retire tout ce qu'on a pu dire sur la cuisine russe, autant vous dire qu'on a adoré. De la cuisine à l'ancienne qui rappelle celle de nos grands-mères...

Le lendemain, nous partons en excursion vers le nord de l'île avec le minibus de la mort. Toutes les conditions sont réunies pour favoriser le mal de transport, la route est digne d'un « Paris Dakar », nous avons nos sièges dos à la route et une odeur d'essence nous pique le nez (avec l'impression que le pot d'échappement se trouve dans la voiture !!). Nous nous rendons compte que nous sommes dans un endroit très reculé (où le GPS n'aurait pas sa place), traversant des villages rudimentaires, des prés avec des chevaux et des vaches (parfois mortes et dévorées par des vautours).  

Chapeau bas à notre chauffeur qui a emprunté des chemins tortueux en minibus datant d'un autre siècle ! Nous nous sommes arrêtées dans différents spots où la vue sur le lac est imprenable. Nous croisons aussi des arbres avec des tissus de toutes les couleurs, ils sont un support à des requêtes que les hommes font aux esprits. Notamment par les Bourriates qui pratique le chamanisme.

Pause déjeuner, notre chauffeur nous a préparer une soupe de poisson à l'ancienne (marmite et feu de bois) que nous dégustons avec d'autres backpackers. Le poisson s'appelle l'houmoul et il se pêche dans le lac Baikal. On s'est régalées mais l'odeur vous poursuit pendant quelques heures !!!

Le lendemain nous repartons sur Irkoutsk pour prendre le transsibérien via Oulan Bator. L'attente sera longue....elle est déjà. Notre train n'est qu'à 4h50 du matin et nous sommes à la gare depuis 16h....   

 

Commentaires

 Bribri
Quelle lumière ! Après le train, on a l'impression de débouler dans une contrée grandiose avec des paysages superbes ... Et puis la vie des habitants d'ici, leurs mâts couverts de tissus colorés qui disent leurs espoirs...
Vous avez des bobines heureuses !! C'est chouette... Il y a une ambiance sur ces photos peut-être à cause du lac immense, de la transition de la ville et du train confiné... vers cet endroit magnifique....Un sentiment de découverte ...C'est drôle comme ça donne l'impression d' être avec vous sans y être !!!
 Nanou
merci les filles de faire ces récits, avec ce qu'il faut pour vous imaginer dans les petites anecdotes
pleins de tendres bisous continuez bien les bichons!!!!
les doudous
 Amel
Les paysages sont incroyables! vous etes radieuses!!!!on vous fait de gros bisous! Jean Marie suit vos aventures de prés!
 Flosoeurette
Les châtons, c'est avec grand plaisir que je découvre la suite du voyage, car cela faisait quelques jours...Moscou, est une ville magnifique, étrange et colorée! J'aime également le charme bucolique d Olkhon...Je suis contente, car tout à l'air de se passer très bien!!! Vous êtes magnifiques sur les photos, comme sur les vidéos! Vraiment!Châton, morts de rire la vidéo de la discothèque, et avec Mathieu ont la revu au moins 5 fois!! Là je reconnais ma soeur! Dès qu'Anthony revient de Nice (il est allé y voir des Champions avec son club d'Athlétisme), je lui montrerai...Aurélie, ça te va plutôt bien d'être édentée et je pense que tu pourras te joindre à moi pour tu sais quel rôle au théâtre!...Au fait, en ce qui concerne la photo du costaud, merci d'avoir pensé à moi! Sauf qu'il n'a pas l'air très gentil le garçon! Ah, je suis sûre que durant votre périple vous en trouverez des sympas! Myriam, quand tu avais ton nez sur le blinis, sur une des photos, ça m'a fait pensé à ce grand moment d'anthologie où tu sentais la plante! Je suis fière de vous, d'ailleurs, j'en bave à tout le monde! On vous aime, avec les garçonas (dont je suis le porte-parole) ...A bientôt
 Corinne
merci de nous faire partager votre experience,que de rencontres et de belles images.bonne continuation.bises
 Famille gras de carry
Salut les meufs
J'ai vu vos dernieres photos et vous avez l'air d'avoir froid. Aujourd'hui c'est le 17/09 et on s'est baigne a la mer. Nous sommes maintenant equipe pour communiquer avec vous notre adresse et d'apres ton frere apf.system@gmail.com. On pense beaucoup a vous et on vous envie.
Je laisse la place a la naine bisous atoutes les2 et je vous aime.

salut les naines je vous aime tellement et je pense a vous.
 Fredouille the fripouille
les clichés sont superbes et ça fait plaisir de voir que vous vous marrez bien avec les autochtones de type "mongoles" ,I miss quelques photos de yourte ,mais je sais qu'a Oulan Bator les occasions ne manqueront pas .A vous suivre sur ce Blog BISES
 Yannick
yannick
J'ai eu hier en direct d'un café bling bling les deux intrépides, elles avaient une forme d'enfer.Je n'ai pas vu la goutte au nez mais je l'au vue sur la table du bar (ce n'était pas une infusion...) Mais quelle idée d'aller se geler alors qu'ici on met la tête dans le frigo.Bon vous avez vu le Baïkal c'est vrai moi hier j'ai vu celui de Berre (plus grande réserve de pétrole). Si j'ai bien compris il faut s'accrocher dans tous les virages et le transiberrien ressemble à un abri de cabine téléphonique un jour d'orage...
Des bises et aux prochaines nouvelles
 Christele
Magnifique!! les photos sont à couper le souffle! vous y êtes rayonnantes!! fini les visages de fin aout ( on peut vous le dire maintenant que vous êtes loin!!!) couleur cramoisi où l'on voyait la fatigue de la préparation du voyage et les bringues enchainées!!
Quand on parle de bout du monde, ce serait un peu l'image qu'on en aurait! INCROYABLE!
Allez je me garde les vidéos pour demain!! on savoure... Mmmhhh
Très heureuse de vous avoir parler tout à l'heure. Mille bises à toutes les deux. vous devez être dans le train maintenant! Ouf!!



Autres récits de voyage

Autres Recits en Russie